Barthélémy Cristini

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher

Barthélémy Cristini, né le 10 février 1890 à Nice et mort le 27 octobre 1915 au bois de Lambéchamp à Montzéville, est un soldat du 111e régiment d'infanterie fusillé pour l'exemple par l'Armée française durant la Première Guerre mondiale.

Biographie

Barthélémy Cristini et Pierre André Barbelin sont traduits devant un conseil de guerre le 25 octobre 1915 et fusillés le 27 octobre 1915 au bois de Lambéchamp à Montzéville, Narbelin pour abandon de poste en présence de l'ennemi et Cristini pour complicité d'abandon de poste en présence de l'ennemi et abandon de poste sur un territoire de guerre.

Barthélémy Cristini est inhumé à la nécropole nationale d'Esnes-en-Argonne, tombe 2193.

La fiche mémoire des hommes de Barthélémy Cristini indique blessure reçue à l'ennemi.

Relevés mémorial

Le 111e régiment d'infanterie

Notes et références

Voir aussi