Fromeréville-les-Vallons, église Saint-Alban

De WikiGenWeb
Révision de 5 août 2011 à 12:59 par Olivierj (discussion | contributions) (portail)

(diff) ← Version précédente | Voir la version actuelle (diff) | Version suivante → (diff)
Aller à : navigation, rechercher
Détail du vitrail, le cimetière militaire de Fromeréville tel qu'il existait derrière l'église
Une mère en souvenir de ses fils
Détail du vitrail, vue de l'église et du cimetière de guerre
Autel du souvenir
Plaque de l'autel du souvenir

Construite en 1825, l'église Saint-Alban est située au centre du cimetière, elle est bénite le 10 octobre 1827. Pendant la Première Guerre mondiale l’église est transformée en hôpital. Endommagée, elle est restaurée après 1925 par l'architecte Stern.

Vitrail commémoratif

Daté 1927, ce vitrail de A. Schmit-Besch a été offert par les familles des Morts pour la France de la commune.

Il représente l'apparition du Sacré-Cœur à un soldat mourant.

En bas du vitrail représentation du cimetière militaire de Fromeréville tel qu'il existait derrière l'église, d'après une plaque photographique.

Ce cimetière a été déplacé après guerre sur la route de Béthelainville et, en 1983, les tombes dispersées entre la NN de Landrecourt et celle de Glorieux

Vitrail commémoratif 1914-1918

« Une mère en souvenir de ses fils »

Vitrail de A.Schmitt-Besch (1927), don de Mme Guilland en souvenir de ses deux fils, tués à l'ennemi

Vitrail à la mémoire des défenseurs de Verdun

Œuvre du peintre-verrier A. Schmit-Besch.

Un ange dépose une palme sur le corps d'un officier tombé au champ d'honneur.

Dans le bas du vitrail, vue de l'église et du cimetière de guerre d'après une plaque photographique.

Autel du souvenir

Dans l'église Saint-Alban.

Contre le mur de la nef, un autel en bois avec gradin et retable supporte une piéta encadrée par les saintes Agathe et Catherine.

Cette descente de Croix a été réalisée grâce à un don de Mme Guilland, en souvenir de ses deux fils morts sur le Champ.

Sur le socle de la Piéta sont inscrits ces mots :

« Une mère en souvenir de ses fils Morts pour la France, le lieutenant Pierre Guilland, aviateur, 25 ans, Mort-Homme 20/08/1917 - Sous-lieutenant Jacques Guilland, 23 ans, Aure, Champagne - 28/09/1918 ».

Sur le bas de l'autel est fixée une plaque portant ces mots :

« Honneur Dieu Patrie - A la mémoire des 16 soldats de Froméréville tombés au Champ d'Honneur et des 3204 héros de la rive gauche de la Meuse qui reposent dans nos cimetières - R.I.P. »

Les Morts pour la France de la commune sont au nombre de 17.

Annexes

Notes et références

Voir aussi