Jean Julien Marius Chapelant

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher

Jean Julien Marius Chapelant, né à Ampuis (69) le 4 juin 1891, et mort le 11 octobre 1914 à Beuvraignes dans la Somme, est un sous-lieutenant du 98e régiment d'infanterie fusillé pour l'exemple par l'Armée française durant la Première Guerre mondiale.

Biographie

Chef d'une section de mitrailleuses du 98e régiment d'infanterie, fils unique de Joannès et Marie Antoinette Colombet, il est fait prisonnier le 7 octobre 1914 au terme de combats pour défendre le bois des Loges, aussitôt évadé et revenu dans les lignes françaises grièvement blessé le 9 octobre, il est accusé par son chef de corps de capitulation en rase campagne et traduit devant une cour martiale hâtivement constituée qui le condamne à mort pour l'exemple.

Il est fusillé le 11 octobre ligoté à son brancard, jamais réhabilité malgré les démarches de ses proches et de la Ligue des Droits de l'Homme pendant les années vingt et trente.

Relevés mémorial

Le 98e régiment d'infanterie

Notes et références

Voir aussi