Louis-Henri Leclabart

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Jeanne d'arc, œuvre réalisée par Henri Louis Leclabart
Marcelcave, partie supérieure du monument aux morts

Louis-Henri Leclabart, né à Péronne, le 26 juillet 1876 et mort à Amiens, le 22 octobre 1929, est un sculpteur et dessinateur.

Biographie

Il est mobilisé de 1914 à 1919. Il fera partie de ces soldats qui occuperont la carrière du Chauffour, située dans le département français de l'Oise, au sud-ouest du village de Thiescourt, aménagée à partir de 1915, il y réalisera plusieurs sculptures, dont Jeanne d'Arc et un Sphinx[1], l'ensemble de cette carrière et de ses sculptures sont inscrits au titre des monuments historiques[2].

Il est inhumé aux côtés de son épouse au cimetière Saint-Acheul ancien, à Amiens.

Monuments réalisés

  • Carrière du Chauffour, sculpture de Jeanne d'Arc inscrite au titre des monuments historiques[2]
  • Monument aux morts d'Abbeville, Les Patrouilleurs (Relevé n° 2069)
  • Monument aux morts du Sporting Club abbevillois au Stade Paul Delique à Abbeville, inauguré en septembre 1922
  • Monument aux morts d'Arry, Le Guetteur (1921) (Relevé n° 20407)
  • Monument aux morts de La Faloise, Le Tourbier (Relevé n° 27949)
  • Monument aux morts de Marcelcave (Relevé n° 27992)
  • Buste d’Adrien Fauga (bronze, 1907) au Cimetière Saint-Acheul ancien à Amiens
  • Pleureuse (pierre), tombe de son épouse, cimetière Saint-Acheul (1922)
  • Monument aux morts de l'Union de la boucherie, Amiens, inauguré en avril 1924.
  • Monument aux morts de Coulonvillers, buste de Poilu tenant une grenade, inauguré en octobre 1921
  • Monument aux morts d'Estrées-sur-Noye, buste de Poilu bras croisé

Dessins

Il laisse de nombreux dessins et croquis qui témoignent du quotidien des tranchées de la Grande Guerre[1].

Annexes

Voir aussi

Notes et références

  • Louis Leclabart, Un artiste picard dans la Grande Guerre, Cap Région éditions, 2010, 164 p.
  1. 1,0 et 1,1 Leclabart, Louis Sculpteur et dessinateur (1876 - 1929)
  2. 2,0 et 2,1 « Carrière du Chauffour », base Mérimée, ministère français de la Culture