Rue des Sept Arpents : Différence entre versions

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « La '''rue des Sept Arpents''' est une voie du 19{{e}} arrondissement de Paris, Amérique. == Description == Lieu-dit. ... »)
 
m (Description : relecture)
 
(5 révisions intermédiaires par le même utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
La '''rue des Sept Arpents''' est une [[Liste des voies du 19e arrondissement de Paris|voie du 19{{e}} arrondissement de Paris]], Amérique.
+
La '''rue des Sept Arpents''' est une [[Liste des voies du 19e arrondissement de Paris|voie du 19{{e}} arrondissement de Paris]], [[Amérique (quartier)|Amérique]].
  
 
== Description ==
 
== Description ==
Lieu-dit.
+
[[Lieu-dit de Paris|Lieu-dit]].
  
 
Située autrefois sur les territoires de Pantin et du Pré-Saint-Gervais annexés à Paris par décret du 27 juillet 1930.  
 
Située autrefois sur les territoires de Pantin et du Pré-Saint-Gervais annexés à Paris par décret du 27 juillet 1930.  
  
 
À la suite de la construction du [[boulevard Périphérique]] en 1966, une partie de la rue des Sept Arpents a été absorbée par l'[[avenue de la Porte de Pantin]].
 
À la suite de la construction du [[boulevard Périphérique]] en 1966, une partie de la rue des Sept Arpents a été absorbée par l'[[avenue de la Porte de Pantin]].
 +
 +
Commence avenue de la Porte de Pantin et se termine rue des Sept Arpents, à Pantin et au Pré-[[Saint-Gervais (quartier)|Saint-Gervais]].
  
 
== Voir aussi ==
 
== Voir aussi ==

Version actuelle en date du 21 mai 2016 à 12:30

La rue des Sept Arpents est une voie du 19e arrondissement de Paris, Amérique.

Description

Lieu-dit.

Située autrefois sur les territoires de Pantin et du Pré-Saint-Gervais annexés à Paris par décret du 27 juillet 1930.

À la suite de la construction du boulevard Périphérique en 1966, une partie de la rue des Sept Arpents a été absorbée par l'avenue de la Porte de Pantin.

Commence avenue de la Porte de Pantin et se termine rue des Sept Arpents, à Pantin et au Pré-Saint-Gervais.

Voir aussi

Références