Ange-Jacques Gabriel : Différence entre versions

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
(Page créée avec « Ange-Jacques Gabriel par Jean-Baptiste Greuze '''Ange-Jacques Gabriel''', né à Paris le 23 oc... »)
 
m (relecture ; catégorisation)
 
(7 révisions intermédiaires par un autre utilisateur non affichées)
Ligne 1 : Ligne 1 :
 
[[Fichier:Ange_Jacques_Gabriel_door_Jean-Baptiste_Greuze_Louvre.jpg|thumb|Ange-Jacques Gabriel par Jean-Baptiste Greuze]]
 
[[Fichier:Ange_Jacques_Gabriel_door_Jean-Baptiste_Greuze_Louvre.jpg|thumb|Ange-Jacques Gabriel par Jean-Baptiste Greuze]]
'''Ange-Jacques Gabriel''', né à Paris le 23 octobre 1698 et mort, également à Paris, le 4 janvier 1782. est un architecte, premier architecte du roi.
+
'''Ange-Jacques Gabriel''', né à Paris le 23 octobre 1698 et mort, également à Paris, le 4 janvier 1782, est un architecte, premier architecte du roi.
  
 
== Biographie ==
 
== Biographie ==
Ligne 6 : Ligne 6 :
  
 
Il réalise l'[[École militaire]]. Il aménage la [[place Louis XV]].
 
Il réalise l'[[École militaire]]. Il aménage la [[place Louis XV]].
 +
 +
Fils de l'architecte [[Jacques V Gabriel]] (1667-1742) et d'Élisabeth Besnier.
  
 
Il épouse le 2 février 1728 à Paris, Catherine Angélique de la Motte, avec laquelle il aura 3 enfants, Ange-Antoine Gabriel (1735-1781), architecte, Ange-Charles Gabriel (1738->1793) et Angélique Catherine Jeanne Gabriel (1732-1803).
 
Il épouse le 2 février 1728 à Paris, Catherine Angélique de la Motte, avec laquelle il aura 3 enfants, Ange-Antoine Gabriel (1735-1781), architecte, Ange-Charles Gabriel (1738->1793) et Angélique Catherine Jeanne Gabriel (1732-1803).
  
Il est inhumé au [[Cimetière des Saints-Pères]].
+
L'[[avenue Gabriel]], voie du [[Liste des voies du 8e arrondissement de Paris|8{{e}} arrondissement de Paris]], [[Champs Élysées]], [[Madeleine (quartier)|Madeleine]], lui rend hommage. La rue Gabriel à Versailles, située à proximité du château de Versailles, lui rend également hommage. Il a sa statue dans la galerie des Hommes illustres au [[palais du Louvre]].
  
 
== Aménagements réalisés ==
 
== Aménagements réalisés ==
Ligne 16 : Ligne 18 :
 
* [[Champ de Mars]]
 
* [[Champ de Mars]]
 
* [[École militaire]]
 
* [[École militaire]]
 +
* Travaux au château de Versailles<ref>[http://www.chateauversailles.fr/l-histoire/versailles-au-cours-des-siecles/construction-du-chateau/les-gabriel- Les Gabriel]</ref>
  
 
== Voir aussi ==
 
== Voir aussi ==
Ligne 25 : Ligne 28 :
  
 
{{Portail|Paris}}
 
{{Portail|Paris}}
{{DEFAULTSORT:Androuet du Cerceau, Jacques II}}
+
{{DEFAULTSORT:Gabriel, Ange-Jacques}}
 
[[Catégorie:Architecte de Paris]]
 
[[Catégorie:Architecte de Paris]]
 
[[Catégorie:Naissance à Paris]]
 
[[Catégorie:Naissance à Paris]]
 
[[Catégorie:Membre de l'Académie royale d'architecture]]
 
[[Catégorie:Membre de l'Académie royale d'architecture]]
 +
[[Catégorie:Nom donné à une voie de Paris]]
 +
[[Catégorie:Statue dans la galerie des Hommes illustres du Louvre]]

Version actuelle en date du 4 mai 2016 à 21:52

Ange-Jacques Gabriel par Jean-Baptiste Greuze

Ange-Jacques Gabriel, né à Paris le 23 octobre 1698 et mort, également à Paris, le 4 janvier 1782, est un architecte, premier architecte du roi.

Biographie

Dès 1730, Ange-Jacques Gabriel remplace Robert de Cotte comme architecte du château de Versailles pour le compte des Bâtiments du Roi. En 1742, il devient Premier Architecte du Roi et directeur de l'Académie royale d'architecture.

Il réalise l'École militaire. Il aménage la place Louis XV.

Fils de l'architecte Jacques V Gabriel (1667-1742) et d'Élisabeth Besnier.

Il épouse le 2 février 1728 à Paris, Catherine Angélique de la Motte, avec laquelle il aura 3 enfants, Ange-Antoine Gabriel (1735-1781), architecte, Ange-Charles Gabriel (1738->1793) et Angélique Catherine Jeanne Gabriel (1732-1803).

L'avenue Gabriel, voie du 8e arrondissement de Paris, Champs Élysées, Madeleine, lui rend hommage. La rue Gabriel à Versailles, située à proximité du château de Versailles, lui rend également hommage. Il a sa statue dans la galerie des Hommes illustres au palais du Louvre.

Aménagements réalisés

Voir aussi

Notes et références

  1. Les Gabriel