Fontaine Boucherat : Différence entre versions

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
m (relecture)
m (relecture)
Ligne 3 : Ligne 3 :
  
 
== Origine ==
 
== Origine ==
Elle est bâtie en 1699 à l'angle entre la [[rue Charlot]] et la [[rue de Turenne (3e)(4e)|rue de Turenne]], alors [[rue de Boucherat]] (origine : Louis Boucherat, chancelier de France), cette fontaine est l'œuvre de l'architecte [[Jean Beausire]].
+
Elle est bâtie en 1699 à l'angle entre la [[rue Charlot]] et la [[rue de Turenne (3e)(4e)|rue de Turenne]], alors [[rue de Boucherat]] (origine : Louis Boucherat, chancelier de France dont l'[[hôtel Boucherat|hôtel]] se trouvait à proximité), cette fontaine est l'œuvre de l'architecte [[Jean Beausire]].
  
 
Bien que présente cette fontaine n'est pas visible sur les [[plans de Paris en 1760 et 1771]], elle est indiquée sur le plan de [[Jaillot]] de 1762 et sur les plans des fontaines de Paris de [[Jean Delagrive|Delagrive]] de 1735 et 1737.
 
Bien que présente cette fontaine n'est pas visible sur les [[plans de Paris en 1760 et 1771]], elle est indiquée sur le plan de [[Jaillot]] de 1762 et sur les plans des fontaines de Paris de [[Jean Delagrive|Delagrive]] de 1735 et 1737.

Version du 6 août 2014 à 06:25

Plaque sur la fontaine Boucherat

La fontaine Boucherat est située dans le 3e arrondissement de Paris.

Origine

Elle est bâtie en 1699 à l'angle entre la rue Charlot et la rue de Turenne, alors rue de Boucherat (origine : Louis Boucherat, chancelier de France dont l'hôtel se trouvait à proximité), cette fontaine est l'œuvre de l'architecte Jean Beausire.

Bien que présente cette fontaine n'est pas visible sur les plans de Paris en 1760 et 1771, elle est indiquée sur le plan de Jaillot de 1762 et sur les plans des fontaines de Paris de Delagrive de 1735 et 1737.

Cet édifice est inscrit au titre des Monuments Historiques.[1].

En 1735 et 1737 cette fontaine est alimentée par les sources du nord, sans doute par les eaux de Belleville vu sa position. En 1808 la fontaine Boucherat est alimentée par la Pompe Notre-Dame[2].

Notes et références

  1. Répertorié dans la base Mérimée sous la référence [1]
  2. Histoire civile, physique et morale de Paris. Par J.- A. Dulaure, Volume 9 Par Jacques-Antoine Dulaure

Voir aussi