Hôpital Saint-Lazare

Révision de 19 octobre 2015 à 12:59 par FredenVille (discussion | contributions) (relecture)

Révision de 19 octobre 2015 à 12:59 par FredenVille (discussion | contributions) (relecture)

Site de l'ancien hôpital Saint-Lazare, le « carré historique », en 2010

L'hôpital Saint-Lazare est un ancien hôpital, plus anciennement une ancienne prison et encore plus anciennement c'était la maison mère de l'enclos Saint-Lazare.

Sommaire

Description

L'ancienne prison devient vers 1930 la « maison de santé Saint-Lazare », puis, après que la préfecture cesse d'administrer cette maison vers 1961, elle est cédée à l'Assistance publique, et devient l'hôpital Saint-Lazare, qui ferme définitivement fin 1998.

C'est à l'hôpital Saint-Lazare qu'étaient conduites de forces les prostituées jusqu'en 1975.

Il ne reste actuellement de la prison et de l'hôpital Saint-Lazare que l'infirmerie et la chapelle construites toutes deux par Louis-Pierre Baltard en 1834 et dont les bâtiments ont été restaurés en 1931 par Gaston Lefol.

L'ensemble des bâtiments subsistants sont inscrits au titre des monuments historiques[1].

Annexes