Nicolas René Berryer

De WikiGenWeb
Aller à : navigation, rechercher
Nicolas René Berryer

Nicolas René Berryer, comte de La Ferrière, seigneur de Ravenoville, né à Paris le 4 mars 1703 et mort à Versailles le 15 août 1762, est un magistrat et homme politique du XVIIIe siècle, il est successivement lieutenant général de police (1747-1757), puis Secrétaire d'État de la Marine (1758-1761) et enfin Garde des sceaux de France (1761-1762) sous le règne de Louis XV.

Biographie

Fils de Nicolas Berryer et d'Élisabeth Nicole Ursule d'Arnollet de Lochefontaine, il épouse Catherine Madeleine Jorts de Fribois en 1738, il a une fille, Marie Élisabeth Berryer, qui épouse le 4 septembre 1758 Chrétien François de Lamoignon de Basville.

Conseiller à la cinquième chambre des enquêtes du Parlement de Paris en 1731, Maître des Requêtes en 1739, il devient président du grand Conseil en juin 1743 puis lieutenant général de police de Paris le 27 mai 1747.

Il va créer le premier « Bureau de la discipline des mœurs » en 1747, il va s'appuyer sur l'inspecteur Jean-Baptiste Meusnier (1713-1757[1]), espion, faussaire et aventurier, ayant sévi sous les noms d'Antoine Meunier de Précourt et de François Duhamel comte de Précourt[2], puis les inspecteurs Louis Marais et Buhot, ce dernier étant plus spécialisé dans le « contrôle des étrangers ».

En 1758 il est nommé secrétaire d'État de la Marine puis en 1761 il est nommé garde des sceaux, fonction qu'il occupe jusqu'en 1762.

Voir aussi

Notes et références

  1. Son assassinat en 1757 est parfois donné comme étant une mise en scène
  2. Jean-Baptiste Meusnier (1713?-1757)